gallery/art et humanisme
gallery/sovocalcarré

LES ARTISTES

 

Le chef

 

Salvatore CAPUTO

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les chanteurs

 

Camille CLAVERIE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Raffaele D'EREDITA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marie GAUTROT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean TEITGEN

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les pianistes

 

Jérémie HONNORE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Paméla HURTADO

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le metteur en scène

 

Julien OSTINI

 

 

 

 

 

 

 

 

Le récitant

 

François CASTANG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les choeurs

 

CHOEUR DE CHAMBRE ARTHEMYS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CHOEUR DE L'INSPE DE PARIS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ENSEMBLE VOCAL D'AQUITAINE - POLIFONIA ELIANE LAVAIL

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SO VOCAL

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Salvatore Caputo est le Chef de chœur de l’Opéra National de Bordeaux, directeur artistique du Festival Eufonia de Bordeaux et chef de chœur invité du Centre National pour les arts de Beijing.

Au cours de sa carrière, il a dirigé les choeurs du Théâtre Colón de Buenos Aires, du San Carlo de Naples, du Théâtre municipal de Santiago du Chili, et s'est produit notamment à l'Opéra de San Francisco, au Théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg, à l'Opéra de Hong-Kong, à la Philharmonie de Paris…  Il a collaboré avec les plus grands chefs d’orchestre : Abbado, Bonynge, Daniel, Mehta, Minkowski, Muti, Oren, Ozawa, Prêtre, Tate... 

Il tient à se produire très régulièrement avec le Chœur de l’Opéra National de Bordeaux dans des événements caritatifs. Salvatore Caputo a été distingué en 2005 comme directeur du meilleur chœur d’Argentine et il a reçu l’étoile d’argent du Bien et du Mérite en 2016.

gallery/jean_teitgen

Né à Palerme, Raffaele D'Eredità est diplômé en Disciplines Musicologiques Université de Palerme. Il a entrepris ensuite une activité de ténor lyrique et d'écrivain dans son pays d'origine. En 2016, il soutient une thèse de  Doctorat en Musicologie à l'Université Paris-Sorbonne, sous la direction de Jean-Pierre Bartoli et Jean-Christophe Branger,  avec une  analyse esthétique musicale des dernières œuvres de Jules Massenet.  Il a publié une série d’articles dans différentes revues  et collections scientifiques telles que : Tempus-Perfectum  (Symétrie), les Publications de l'Université de SaintÉtienne (PUSE) et Ad Parnassum. Il collabore aux activités de l’UMR IReMus (Institut de Recherche en Musicologie), et d’autres institutions européennes telles que le Théâtre de l’Opéra National de Paris. 

Jean Teitgen est l'une des basses françaises les plus réputées du moment. Son répertoire, particulièrement vaste, accorde une large place aux oeuvres italiennes (Banco dans Macbeth, Colline dans La Bohème, Fiesco dans Simon Boccanegra, Alvise dans La Gioconda, Raimondo dans Lucia di Lammermoor, Ramfis dans Aida,...) et françaises (Frère Laurent dans Roméo et Juliette, Crespel dans Les Contes d'Hoffmann, Nourabad dans Les Pêcheurs de perles, Gessler dans Guillaume Tell,...) Il s'est produit sur les principales scènes françaises et européennes (Opéra de Paris, Opéra Comique, opéras de Lyon, Montpellier, Bordeaux, Théâtre des Champs Élysées, Monnaie de Bruxelles, Teatro Real de Madrid, Royal Opera House de Londres, Theater an der Wien, Grand Théâtre de Genève, Opéra de Monte Carlo,...)

gallery/salvatore caputo carré
gallery/portrait1
gallery/raff carré
gallery/marie carré

Le répertoire de Marie Gautrot est particulièrement éclectique puisqu'elle interprète aussi bien les répertoires français (l'Opinion Publique dans Orphée aux Enfers, Mallika dans Lakmé, Carmen , Marguerite dans La Damnation de Faust, Hedwige dans Les Fées du Rhin, Nicklausse dans Les Contes d'Hoffmann,...), allemand (une Fille-Fleur dans Parsifal, Orlovsky dans La Chauve-Souris), russe (Madame Larina dans Eugène Onéguine) ou italien (Fenena dans Nabucco, Amneris dans Aida, Maddalena dans Rigoletto,...) Elle se produit également souvent en récital ou en concert (Das Lied von der Erde et les Kindertotenlieder de Mahler ; Les Nuits d'été et L'Enfance du Christ de Berlioz, les Folks Songs de Berio,...) et a notamment chanté au Festival d’Aix-en-Provence, à l'Opéra Royal de Versailles), et sur les scènes des opéras de Paris, Nice, Toulon, Limoges, Lyon, Tours, Saint-Étienne, Metz, Rennes, ou encore à Tokyo, Venise, Berlin, ou Saint-Pétersbourg.

gallery/jhonnoré
gallery/paméla
gallery/castang carré
gallery/arthémys carré
gallery/espe_molitor
gallery/aquitaine carré

Jérémie Honnoré obtient ses premiers prix au Conservatoire Darius Milhaud d’Aix-en-Provence. Il étudie ensuite au Conservatoire National de Région de Montpellier, avant d’intégrer l’Ecole Normale de Musique Alfred Cortot à Paris. De septembre 2004 à juin 2006, il se perfectionne auprès de Mûza Rubackyté au célèbre Conservatoire Russe de Paris Serge Rachmaninov. Passionné de musique de chambre et d’accompagnement lyrique, il partage la scène avec des musiciens comme Amanda Favier, Guillaume Coppola, Bertrand Hainaud, Johanne Cassar, Théophile Alexandre, François Castang. Il a eu le plaisir de se produire à Pontoise dans le cadre de Piano Campus, au Festival International de Dinard-Côte d’Emeraude, à la Halle aux grains de Blois, au Carré d’Art de Nîmes, au festival Les Rendez-vous de Rochebonne, à l’Eglise américaine de Paris… Il a créé et dirige depuis 2008 le festival de musique de chambre Musique à la Ferme et depuis avril 2015 le festival Un Piano à Grans.

Paméla Hurtado est lauréate de divers concours nationaux et internationaux : 1er Prix du Concours Steinway « Jeunes Talents », 1er Prix du Concours «Spécial Chopin» de Vulaines-sur-Seine, 1er Prix Claude Kahn, 3ème Prix du Concours International de San Sebastian en Espagne. En 2007, elle remporte le grand Prix du Concours International de Piano de Montrond. Elle s’est produite sur de nombreuses scènes en France et à l’étranger : Salle Cortot, Salle Gaveau, Amphithéâtre de l’Opéra National de Lyon, Auditorium Caruth de Dallas, Fondation Heinrich Heine,… Elle apparaît également dans divers Festivals : Festival « Piano Passion », Festival « Chopin » à Paris, Festival Européen Jeunes Talents,  Festival « Bach » à Dallas Texas, Festival International de Beauvais, Festival « Musique en Ré » et bien d’autres… Soucieuse de jouer le plus vaste répertoire, elle interprète autant les œuvres du répertoire romantique que les œuvres contemporaines.

François Castang a présenté de nombreuses émissions musicales radiophoniques sur France Musique : À portée de mots, Les Démons de Midi, Musiques en France, ou encore Comme de bien entendu. Depuis une quinzaine d’années, il se fait également récitant, conteur, lecteur, diseur dans le cadre de spectacles musicaux. Au plaisir du grand répertoire dans lequel la voix parlée est mise en valeur par le compositeur s’ajoute tout un travail consacré aux montages, mêlant la littérature et la musique, permettant par jeux de miroirs, de mettre en valeur ces deux disciplines. Il a aussi gravé plusieurs CD, notamment Tchaïkovski : Album d’enfants (Suoni e Colori), Grandes Fanfares du XXe siècle (Triton), La cuisine à l'alto : pièces contemporaines pour alto (Polymnie), La Boîte à Joujoux ; Ma Mère L'oye ; L'histoire De Babar (Lyrinx).

Dirigé par Cyrille Rault-Gregorio, le Chœur de Chambre Arthémys a été lauréat en mai 2007 au concours national du Florilège de Tours. Il se produit en France et à l'étranger dans le cadre de nombreux festivals (Les sept chapelles en Arts de Guidel, Les Voix de l'Aure de Bayeux, Les voix d'Aulnay, Le Festival de l'Abbaye de Saint-Riquier...). Du concert traditionnel aux expériences artistiques plus originales, le chœur cherche à valoriser toutes les initiatives créatrices : il crée le ballet de Stéphane Elizabé, De l'Autre côté, à l'amphithéâtre Bastille, avec les danseurs de l'Opéra de Paris ainsi que le spectacle Norrsken, joué et dansé avec la compagnie Effernaissance en 2011. Le chœur a enregistré en juin 2013 la bande originale du film Les belles manières réalisé par Marie-Cécile Lucas sur une musique originale de Ronan Maillard. 

Le Choeur de L'Institut National Supérieur du Professorat et de l'Education de Paris est constitué d'étudiants de Master et de professeurs-stagiaires, du premier degré ou du second degré, toutes disciplines confondues. Il est dirigé par Cyrille Rault-Grégorio, professeur agrégé de musique, formateur d'enseignants à l'INSPE de Paris.

L’Ensemble Vocal d’Aquitaine, créé en 1971 par Éliane Lavail sa directrice musicale, est un chœur de 60 à 80 choristes amateurs sélectionnés pour leurs qualités vocales et musicales. Avec cet ensemble de qualité reconnue, Éliane Lavail aborde les œuvres a cappella, le répertoire lyrique et symphonique et les œuvres contemporaines. Depuis sa création, cet ensemble vocal a eu régulièrement l’occasion de participer à des ouvrages lyriques au Grand Théâtre de Bordeaux. Il compte notamment à son répertoire Les  Requiem de Fauré, Mozart, Verdi ou Duruflé, la Neuvième Symphonie de Beethoven, L’Enfance du Christ de Berlioz, la Cantate Alexandre Nevski de Prokoviev, Le Roi David de Honegger ou encore Le Messie de Haendel.

SO VOCAL est depuis onze ans le choeur du conservatoire de St Ouen. Il réunit une trentaine de chanteurs de tous niveaux désirant partager une pratique vocale régulière autour de projets variés. Le répertoire abordé peut être sacré (Gloria de Vivaldi, Cantate de Bach, Messe de Ohana, Requiem allemand de Brahms) mais aussi profane avec des opéras  tels que Didon et Enée de Purcell, La Vie parisienne d’Offenbach, Cavalleria Rusticana de Mascagni, Porgy and Bess de Gershwin,  des création contemporaine (Requiem noir de Munoz) et des chansons polyphoniques du monde entier. So Vocal est encadré par Aurélie Courtot, pianiste accompagnatrice et Frédérique Epin, chef de choeur. Frédérique Epin est chanteuse, professeur de chant titulaire du CA et chef de choeur. Elle envisage son métier dans l’ouverture et la diversité. Ouverte à tous les styles musicaux, elle est membre de l’ensemble Soli-Tutti, spécialisé dans le répertoire contemporain.

Camille Claverie débute le chant au CNR de Toulouse, puis à la Schola Cantorum, à Paris, où elle obtient un master de musique dans la classe de Jacqueline Bonnardot et suit les masterclasses de Christiane Eda-Pierre. De 2005 à 2007, elle étudie à la Julliard School de New-York. Musicienne et interprète éclectique, Camille Claverie participe au disque Ensemble de Olivier Alary (label Fatcat), unanimement salué par la critique. Elle se produit à New-York avec le saxophoniste Daniel Carter, compose la musique et joue à Broadway et à Columbia University No drama here tonight de Marike Splint. En 2009, elle interprète le rôle principal de Mme Arpel dans la création du spectacle Mon petit Gérard de Louise Wallon - Compagnie Deschamps-Makeieff. En 2014, le Maestro Marco Zambelli l’invite à une série de concerts autour du Bel Canto à Gênes en Italie. Auprès de lui, elle a chanté le rôle éponyme de Suor Angelica, la Contessa dans Le nozze di Figaro ainsi que Leonora dans La Forza del destino, Cio-Cio-San dans Madama Butterfly. Camille Claverie est également diplômée de l’école Dance New Amsterdam de New York.

gallery/julien ostini

Metteur en scène franco-suisse, Julien Ostini a signé sa première mise en scène d’opéra au Grand Théâtre de Genève (Siegfried ou qui deviendra le Seigneur de l’anneau de Peter Larsen, adaptation pour tout public de l’opéra de Wagner). Il collabore régulièrement avec l’opéra de Saint-Etienne (Faust de Gounod, Aladin de Nino Rota, et prochainement La Nonne Sanglante de Gounod). Il a mis en scène Philémon et Baucis à l’opéra de Tours, qui a fait l’objet d’une captation par France Télévision. Lauréat du Prix “Innovation et Patrimoine” pour sa mise en scène en plein air de Carmen en 2016 au centre Château de Linières en Mayenne, il œuvre pour l’accès à l’opéra à la campagne. Dans ce cadre, il a déjà mis en scène Aïda et Le Trouvère et créera cet été Les Contes d’Hoffmann. Sa récente mise en espace du Requiem de Mozart a reçu les standing ovations du public.